Les entreprises doivent effectuer leur déclaration de TVA chaque mois ou chaque trimestre. Et jusqu'ici, le remboursement de leur crédit de TVA peut prendre jusqu'à six mois, ce qui cause des problèmes de liquidité à certaines jeunes entreprises dépourvues de réserve financière. L'arrêté royal dont les effets seront sensibles dès le 1er janvier prochain ramène le délai maximum de remboursement de six à trois mois. La nouvelle mesure s'applique uniquement aux entreprises de moins de deux ans qui introduisent leur déclaration de TVA de façon mensuelle et électronique. De plus, le crédit à récupérer ne peut être inférieur à 245 euros. (Belga)

Les entreprises doivent effectuer leur déclaration de TVA chaque mois ou chaque trimestre. Et jusqu'ici, le remboursement de leur crédit de TVA peut prendre jusqu'à six mois, ce qui cause des problèmes de liquidité à certaines jeunes entreprises dépourvues de réserve financière. L'arrêté royal dont les effets seront sensibles dès le 1er janvier prochain ramène le délai maximum de remboursement de six à trois mois. La nouvelle mesure s'applique uniquement aux entreprises de moins de deux ans qui introduisent leur déclaration de TVA de façon mensuelle et électronique. De plus, le crédit à récupérer ne peut être inférieur à 245 euros. (Belga)