Le tarif social est actuellement accessible aux personnes bénéficiant du revenu d'intégration, aux aînés percevant la garantie de revenus aux personnes âgées ainsi qu'aux handicapés. Mais, dès le 1er février et jusqu'à la fin de l'année 2021, ce public va être élargi à ceux et celles qui bénéficient de "l'intervention majorée". Cela concernera entre autres les pensionnés et les familles monoparentales en difficulté financière ainsi que les personnes dont le revenu ne dépasse pas environ 20.000 euros brut par an. Actuellement, le tarif social permet de soutenir 450.000 personnes pour l'électricité et 275.000 pour le gaz. Avec la mesure fédérale, près de 447.000 personnes supplémentaires vont rejoindre les rangs des bénéficiaires, selon les chiffres du ministre Pierre-Yves Dermagne (PS) qui porte notamment le projet. (Belga)

Le tarif social est actuellement accessible aux personnes bénéficiant du revenu d'intégration, aux aînés percevant la garantie de revenus aux personnes âgées ainsi qu'aux handicapés. Mais, dès le 1er février et jusqu'à la fin de l'année 2021, ce public va être élargi à ceux et celles qui bénéficient de "l'intervention majorée". Cela concernera entre autres les pensionnés et les familles monoparentales en difficulté financière ainsi que les personnes dont le revenu ne dépasse pas environ 20.000 euros brut par an. Actuellement, le tarif social permet de soutenir 450.000 personnes pour l'électricité et 275.000 pour le gaz. Avec la mesure fédérale, près de 447.000 personnes supplémentaires vont rejoindre les rangs des bénéficiaires, selon les chiffres du ministre Pierre-Yves Dermagne (PS) qui porte notamment le projet. (Belga)