Les ministres fédéraux François Bellot et Philippe De Backer avaient annoncé cette baisse des tarifs au début de l'année. Une nouvelle loi en matière de navigation a été publiée au Moniteur belge il y a deux ans. La simplification et la numérisation de la procédure de demande des documents d'immatriculation pour la navigation sur les eaux intérieures permettent notamment d'éviter des coûts supplémentaires. L'enregistrement peut être demandé en ligne et reste valable pour une période de cinq ans. En raison de l'épidémie de coronavirus, la navigation de plaisance est pour le moment interdite en Belgique jusqu'au 5 avril inclus. (Belga)

Les ministres fédéraux François Bellot et Philippe De Backer avaient annoncé cette baisse des tarifs au début de l'année. Une nouvelle loi en matière de navigation a été publiée au Moniteur belge il y a deux ans. La simplification et la numérisation de la procédure de demande des documents d'immatriculation pour la navigation sur les eaux intérieures permettent notamment d'éviter des coûts supplémentaires. L'enregistrement peut être demandé en ligne et reste valable pour une période de cinq ans. En raison de l'épidémie de coronavirus, la navigation de plaisance est pour le moment interdite en Belgique jusqu'au 5 avril inclus. (Belga)