Concrètement, les bateaux de plus de 25.000 tonnes de jauge brute, de plus de 180 mètres de long, de 35 mètres de tirant d'air, ou dont les émissions contiennent plus de 0,1% de soufre ne seront plus autorisés à entrer dans le bassin de Saint-Marc, le canal de Saint-Marc et le canal de la Giudecca. Ils devront s'amarrer dans le port industriel de Marghera, où des aménagements seront réalisés, tandis que les navires de croisière plus petits (environ 200 passagers) pourront continuer à accoster au c?ur de la ville. Les défenseurs du patrimoine et de l'environnement dénoncent depuis des années le fléau des grands navires qui menacent le fragile écosystème de la lagune vénitienne et les fondations de son centre historique. (Belga)

Concrètement, les bateaux de plus de 25.000 tonnes de jauge brute, de plus de 180 mètres de long, de 35 mètres de tirant d'air, ou dont les émissions contiennent plus de 0,1% de soufre ne seront plus autorisés à entrer dans le bassin de Saint-Marc, le canal de Saint-Marc et le canal de la Giudecca. Ils devront s'amarrer dans le port industriel de Marghera, où des aménagements seront réalisés, tandis que les navires de croisière plus petits (environ 200 passagers) pourront continuer à accoster au c?ur de la ville. Les défenseurs du patrimoine et de l'environnement dénoncent depuis des années le fléau des grands navires qui menacent le fragile écosystème de la lagune vénitienne et les fondations de son centre historique. (Belga)