"Ce qui est important, c'est le constat de ce qui se passe en Flandre... On est au bout d'un processus et peut-être à un moment fondamental pour la survie du pays", a commenté celui qui fut aussi ministre-président de la Région bruxelloise jusqu'en 2013. M. Picqué n'a par ailleurs pas exclu une rupture du cordon sanitaire en Flandre. "Je n'exclus pas que le Vlaams Belang rentre dans une majorité. Il suffirait qu'il soit plus fréquentable en mettant de côté certains thèmes au profit de l'institutionnel. Il est possible aussi que le prochain gouvernement flamand, sans le Vlaams Belang, inscrive dans son programme une grande réforme institutionnelle", s'est encore inquiété Charles Picqué. (Belga)

"Ce qui est important, c'est le constat de ce qui se passe en Flandre... On est au bout d'un processus et peut-être à un moment fondamental pour la survie du pays", a commenté celui qui fut aussi ministre-président de la Région bruxelloise jusqu'en 2013. M. Picqué n'a par ailleurs pas exclu une rupture du cordon sanitaire en Flandre. "Je n'exclus pas que le Vlaams Belang rentre dans une majorité. Il suffirait qu'il soit plus fréquentable en mettant de côté certains thèmes au profit de l'institutionnel. Il est possible aussi que le prochain gouvernement flamand, sans le Vlaams Belang, inscrive dans son programme une grande réforme institutionnelle", s'est encore inquiété Charles Picqué. (Belga)