"Nous sommes donc une fois de plus à un point de rupture potentiel mais nous pouvons toujours influencer cette évolution", a-t-il averti mardi à l'occasion d'une nouvelle conférence de presse sur la situation de l'épidémie de Covid-19 en Belgique. Entre le 6 et le 12 mars, 2.844 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en moyenne chaque jour, soit une augmentation de 21% par rapport à la période de sept jours précédente. Une moyenne de 3.000 contaminations par jour sera atteinte cette semaine, selon M. Van Laethem. "Le virus circule plus facilement actuellement." Les hospitalisations sont aussi en hausse, de 14%, pour une moyenne de 167 entre le 9 et le 15 mars. Le taux de positivité augmente légèrement, passant à 6,6%. Lundi, 2.112 personnes malades du Covid-19 étaient hospitalisées en Belgique (+6% par rapport à la semaine précédente), dont 503 en unités de soins intensifs (+15%). Il faut remonter au 28 décembre pour avoir des chiffres d'occupation aussi élevés. "Mais nous étions alors dans une phase descendante", souligne encore Yves Van Laethem. (Belga)

"Nous sommes donc une fois de plus à un point de rupture potentiel mais nous pouvons toujours influencer cette évolution", a-t-il averti mardi à l'occasion d'une nouvelle conférence de presse sur la situation de l'épidémie de Covid-19 en Belgique. Entre le 6 et le 12 mars, 2.844 nouvelles infections au coronavirus ont été enregistrées en moyenne chaque jour, soit une augmentation de 21% par rapport à la période de sept jours précédente. Une moyenne de 3.000 contaminations par jour sera atteinte cette semaine, selon M. Van Laethem. "Le virus circule plus facilement actuellement." Les hospitalisations sont aussi en hausse, de 14%, pour une moyenne de 167 entre le 9 et le 15 mars. Le taux de positivité augmente légèrement, passant à 6,6%. Lundi, 2.112 personnes malades du Covid-19 étaient hospitalisées en Belgique (+6% par rapport à la semaine précédente), dont 503 en unités de soins intensifs (+15%). Il faut remonter au 28 décembre pour avoir des chiffres d'occupation aussi élevés. "Mais nous étions alors dans une phase descendante", souligne encore Yves Van Laethem. (Belga)