"La note est actuellement analysée en interne et nous nous exprimerons en début de semaine prochaine", assure-t-on du côté du parti humaniste. Même timing au MR où c'est Charles Michel qui commentera la note reprenant les lignes directrices définies par le tandem PS-Ecolo, "deux formations qui ne disposent pas d'une majorité, ni en nombre d'électeurs ni en nombre de sièges" au Parlement wallon et au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avaient rappelé vendredi soir les libéraux.

Dans la foulée, le MR avait réitéré son appel "au sens des responsabilités en vue de mettre en place des gouvernements stables et solides pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés". Les parlementaires wallons et de la FWB ont jusqu'à mardi après-midi pour prendre position sur la note et faire savoir s'ils seraient disposés à soutenir la formation d'un gouvernement qui se réaliserait sur ces bases.