Comme tous les quatre ans, les travailleurs du secteur privé vont devoir élire leurs représentants au conseil d'entreprise (CE) et au comité pour la prévention et la protection au travail (CCPT). Le syndicat chrétien CSC/ACV arrive en tête avec 61.000 inscrits sur ses listes, suivi de la FGTB/ABVV qui présentera 52.000 candidats, puis de la CGSLB/ACLVB qui en compte 19.400. Les syndicats parlent d'un succès, tandis que les entreprises sont plus réservées. Davantage de candidats sur les listes signifie que plus de travailleurs sont protégés contre le licenciement. (Belga)

Comme tous les quatre ans, les travailleurs du secteur privé vont devoir élire leurs représentants au conseil d'entreprise (CE) et au comité pour la prévention et la protection au travail (CCPT). Le syndicat chrétien CSC/ACV arrive en tête avec 61.000 inscrits sur ses listes, suivi de la FGTB/ABVV qui présentera 52.000 candidats, puis de la CGSLB/ACLVB qui en compte 19.400. Les syndicats parlent d'un succès, tandis que les entreprises sont plus réservées. Davantage de candidats sur les listes signifie que plus de travailleurs sont protégés contre le licenciement. (Belga)