"En Wallonie, on avait reçu pour ordre de mission de créer au moins 4.800 places supplémentaires. On en est finalement à 6.576 de plus qui vont pouvoir ouvrir progressivement d'ici 2017 grâce à un financement par la Communauté française", explique le ministre, qui a déjà des idées pour porter le total à 6.988.

A Bruxelles, par rapport au besoin évoqué de 40.000 nouvelles places, "on en est déjà à 21.247" dont certaines créées par les gouvernements bruxellois ou flamand, indique-t-il encore.

En ce qui concerne les places dépendant uniquement de la Communauté française, quelque 20.000 places pourront être créées d'ici 2017 à la place des 17.000 prévues initialement, selon Jean-Marc Nollet. "On parvient à faire ces 3.000 places en plus grâce à une légère révision à la baisse du coût des adjudications, ainsi qu'à de l'argent mobilisé dans les fonds classiques."

"En Wallonie, on avait reçu pour ordre de mission de créer au moins 4.800 places supplémentaires. On en est finalement à 6.576 de plus qui vont pouvoir ouvrir progressivement d'ici 2017 grâce à un financement par la Communauté française", explique le ministre, qui a déjà des idées pour porter le total à 6.988. A Bruxelles, par rapport au besoin évoqué de 40.000 nouvelles places, "on en est déjà à 21.247" dont certaines créées par les gouvernements bruxellois ou flamand, indique-t-il encore.En ce qui concerne les places dépendant uniquement de la Communauté française, quelque 20.000 places pourront être créées d'ici 2017 à la place des 17.000 prévues initialement, selon Jean-Marc Nollet. "On parvient à faire ces 3.000 places en plus grâce à une légère révision à la baisse du coût des adjudications, ainsi qu'à de l'argent mobilisé dans les fonds classiques."