Le Nigeria, plus important pays producteur de pétrole en Afrique, souffre d'un fort taux de maladies d'origine hydrique liées à des infrastructures délabrées et à un manque d'investissement. La dernière épidémie recensée dans le pays concerne neuf districts de l'Etat de Bauchi, la capitale Bauchi étant la plus touchée, a indiqué à la presse Mohammed Maigoro, le responsable de la Santé dans cet état. "Nous avons à ce stade enregistré 20 morts et 322 cas de choléra dans neuf zones au cours des deux dernières semaines", a-t-il dit. "La capitale Bauchi est la plus touchée, avec la moitié des décès et 147 cas", a-t-il précisé. Selon ce responsable, les cas sont en progression et le gouvernement a demandé à l'ensemble des 20 districts de l'Etat d'activer leurs équipes d'urgence et d'ouvrir des centres de quarantaine spécifiques. Du personnel de santé et des médicaments ont été envoyés dans les zones affectées, tandis que des campagnes de sensibilisation à l'égard du public concernant l'eau et l'hygiène personnelle ont été renforcées, a-t-il dit. Huit Etats au Nigeria ont rapporté des cas probables de choléra cette année, selon le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC). Au total, depuis janvier 1.746 cas probables de choléra et 50 décès ont été recensés dans ces Etats. Plus de la moitié des cas confirmés concernaient des enfants âgés de 5 à 14 ans. (Belga)

Le Nigeria, plus important pays producteur de pétrole en Afrique, souffre d'un fort taux de maladies d'origine hydrique liées à des infrastructures délabrées et à un manque d'investissement. La dernière épidémie recensée dans le pays concerne neuf districts de l'Etat de Bauchi, la capitale Bauchi étant la plus touchée, a indiqué à la presse Mohammed Maigoro, le responsable de la Santé dans cet état. "Nous avons à ce stade enregistré 20 morts et 322 cas de choléra dans neuf zones au cours des deux dernières semaines", a-t-il dit. "La capitale Bauchi est la plus touchée, avec la moitié des décès et 147 cas", a-t-il précisé. Selon ce responsable, les cas sont en progression et le gouvernement a demandé à l'ensemble des 20 districts de l'Etat d'activer leurs équipes d'urgence et d'ouvrir des centres de quarantaine spécifiques. Du personnel de santé et des médicaments ont été envoyés dans les zones affectées, tandis que des campagnes de sensibilisation à l'égard du public concernant l'eau et l'hygiène personnelle ont été renforcées, a-t-il dit. Huit Etats au Nigeria ont rapporté des cas probables de choléra cette année, selon le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC). Au total, depuis janvier 1.746 cas probables de choléra et 50 décès ont été recensés dans ces Etats. Plus de la moitié des cas confirmés concernaient des enfants âgés de 5 à 14 ans. (Belga)