"Plus de 30.000 déplacés sont arrivés à Maiduguri ces dernières semaines, majoritairement de Baga", ville occupée par Boko Haram avant d'être récupérée par l'armée, a ajouté l'ONU, parlant d'une "tragédie humanitaire". Les autorités n'avaient parlé jusqu'à présent que de quelques milliers de déplacés. (Belga)

"Plus de 30.000 déplacés sont arrivés à Maiduguri ces dernières semaines, majoritairement de Baga", ville occupée par Boko Haram avant d'être récupérée par l'armée, a ajouté l'ONU, parlant d'une "tragédie humanitaire". Les autorités n'avaient parlé jusqu'à présent que de quelques milliers de déplacés. (Belga)