Il y a six semaines environ, l'ancien conseiller communal de Lovendegem (Flandre orientale) avait quitté les nationalistes flamands parce qu'il disait ne plus se retrouver dans la ligne sociale-économique du parti. Celle-ci a viré trop à droite, selon lui.

Mouton a notamment travaillé pendant six ans comme collaborateur d'Helga Stevens au Parlement flamand. Présent à la N-VA depuis la création de celle-ci en 2001, il a été un temps échevin N-VA à Lovendegem et membre du conseil national du parti. M. Mouton a fait son entrée en politique il y a douze ans, motivé à l'idée de participer à l'élaboration d'une Flandre "plus sociale et plus juste". Les valeurs comme la solidarité et l'égalité des chances sont des éléments qu'il retrouvait il y a longtemps à la N-VA mais qui ont commencé à se faire plus rares ces dernières années.


Il y a six semaines environ, l'ancien conseiller communal de Lovendegem (Flandre orientale) avait quitté les nationalistes flamands parce qu'il disait ne plus se retrouver dans la ligne sociale-économique du parti. Celle-ci a viré trop à droite, selon lui. Mouton a notamment travaillé pendant six ans comme collaborateur d'Helga Stevens au Parlement flamand. Présent à la N-VA depuis la création de celle-ci en 2001, il a été un temps échevin N-VA à Lovendegem et membre du conseil national du parti. M. Mouton a fait son entrée en politique il y a douze ans, motivé à l'idée de participer à l'élaboration d'une Flandre "plus sociale et plus juste". Les valeurs comme la solidarité et l'égalité des chances sont des éléments qu'il retrouvait il y a longtemps à la N-VA mais qui ont commencé à se faire plus rares ces dernières années.