Il n'était jamais tombé autant de pluie sur la capitale indienne en une journée depuis le début de la mousson en juin. "Nous avons enregistré 62 mm (de précipitations) en trois heures à New Delhi, le niveau le plus élevé de la saison", a déclaré B.K Yadav, responsable du département de météorologie. Les intempéries ont contrarié le programme de John Kerry, en visite dans la capitale depuis lundi, dont le cortège officiel s'est retrouvé bloqué à deux reprises au milieu des chaussées détrempées. Il a également été contraint d'annuler la visite de trois sites religieux. "Je ne sais pas comment vous êtes tous arrivés jusqu'ici, vous avez dû prendre des bateaux", a lancé le secrétaire d'Etat à des étudiants lors d'une réunion à la mairie, où il est arrivé avec une heure de retard. La période de la mousson, qui s'approche de la fin, est vitale pour irriguer les terres de plus de 330 millions d'agriculteurs indiens. Mais les inondations dans de nombreuses parties de l'est et du nord du pays ont entraîné la mort d'au moins 150 personnes, et des millions de déplacés. (Belga)

Il n'était jamais tombé autant de pluie sur la capitale indienne en une journée depuis le début de la mousson en juin. "Nous avons enregistré 62 mm (de précipitations) en trois heures à New Delhi, le niveau le plus élevé de la saison", a déclaré B.K Yadav, responsable du département de météorologie. Les intempéries ont contrarié le programme de John Kerry, en visite dans la capitale depuis lundi, dont le cortège officiel s'est retrouvé bloqué à deux reprises au milieu des chaussées détrempées. Il a également été contraint d'annuler la visite de trois sites religieux. "Je ne sais pas comment vous êtes tous arrivés jusqu'ici, vous avez dû prendre des bateaux", a lancé le secrétaire d'Etat à des étudiants lors d'une réunion à la mairie, où il est arrivé avec une heure de retard. La période de la mousson, qui s'approche de la fin, est vitale pour irriguer les terres de plus de 330 millions d'agriculteurs indiens. Mais les inondations dans de nombreuses parties de l'est et du nord du pays ont entraîné la mort d'au moins 150 personnes, et des millions de déplacés. (Belga)