La mesure permettra d'acheter des aliments de première nécessité qui seront distribués via les CPAS et les associations de terrain aux personnes en situation précaire. Depuis 2014, le Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) permet chaque année de fournir des aliments de première nécessité à près de 300.000 personnes dans ce cas. La Belgique dispose à cet effet de 73,8 millions d'euros pour la période 2014-2020. Elle doit aussi fournir un cofinancement d'au moins 15% (11 millions d'euros). Selon M. Ducarme, le gouvernement fédéral sortant a fait de l'aide alimentaire une de ses priorités tout au long de la précédente législature. Outre le financement européen, le budget fédéral alloué jusqu'ici s'élève déjà à 16,5 millions d'euros (18,8%), "bien au-delà des engagements belges inscrits dans la programmation 2014-2020 du FEAD)", a commenté le ministre. Concrètement, l'Etat belge s'assure, via une procédure de marché public, de l'achat des denrées alimentaires qui sont livrées dans 13 centres de distribution du pays. Ceux-ci répartissent ensuite les denrées entre les différentes organisations de terrain et les CPAS afin de les distribuer aux bénéficiaires. La liste des produits a été fixée en concertation avec le secteur et avec des experts en alimentation saine et durable de manière à faire la part belle aux produits éthiques et de bonne qualité. Les premières livraisons des produits achetés auront lieu à la fin de l'année. Les autres seront effectuées progressivement jusqu'en juin 2020 pour garantir un approvisionnement régulier. (Belga)

La mesure permettra d'acheter des aliments de première nécessité qui seront distribués via les CPAS et les associations de terrain aux personnes en situation précaire. Depuis 2014, le Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) permet chaque année de fournir des aliments de première nécessité à près de 300.000 personnes dans ce cas. La Belgique dispose à cet effet de 73,8 millions d'euros pour la période 2014-2020. Elle doit aussi fournir un cofinancement d'au moins 15% (11 millions d'euros). Selon M. Ducarme, le gouvernement fédéral sortant a fait de l'aide alimentaire une de ses priorités tout au long de la précédente législature. Outre le financement européen, le budget fédéral alloué jusqu'ici s'élève déjà à 16,5 millions d'euros (18,8%), "bien au-delà des engagements belges inscrits dans la programmation 2014-2020 du FEAD)", a commenté le ministre. Concrètement, l'Etat belge s'assure, via une procédure de marché public, de l'achat des denrées alimentaires qui sont livrées dans 13 centres de distribution du pays. Ceux-ci répartissent ensuite les denrées entre les différentes organisations de terrain et les CPAS afin de les distribuer aux bénéficiaires. La liste des produits a été fixée en concertation avec le secteur et avec des experts en alimentation saine et durable de manière à faire la part belle aux produits éthiques et de bonne qualité. Les premières livraisons des produits achetés auront lieu à la fin de l'année. Les autres seront effectuées progressivement jusqu'en juin 2020 pour garantir un approvisionnement régulier. (Belga)