La police locale avait été avertie de la présence dans un camion de migrants en transit. Des équipes de la police locale et de la police fédérale de la route ont été dépêchées sur place et ont mis à l'arrêt le véhicule qui circulait sur la N31. "Dans le camion, qui était en route vers le port de Zeebrugge, neuf personnes ont été trouvées et ont déclaré être d'origine irakienne", a indiqué le parquet de Flandre occidentale, section de Bruges. "Il s'agit de neuf hommes, en bonne santé". Ces hommes seront mis à disposition de l'Office des étrangers. Le parquet souligne l'importance de vérifier si aucun trafiquant d'être humain n'est impliqué.

Par ailleurs, onze autres migrants, également en transit, ont été trouvés samedi matin dans la remorque d'un camion à Saint-Trond. Ils seraient d'origine érythréenne et pourraient être membres de trois familles, a indiqué le parquet du Limbourg. Il s'agit d'hommes et de femmes mais aussi de quelques enfants. Le conducteur du camion a été interpellé en vue d'être auditionné.

Les 11 migrants ont été conduits au poste de police. Le camion et son conducteur étaient en route pour le Royaume-Uni.