Les nouveaux parents peuvent choisir depuis le 1er juin 2014 de donner à leur enfant le nom du père, celui de la mère ou une combinaison des deux noms. Si les parents sont incapables de choisir ou refusent un tel choix, le bébé hérite en principe automatiquement du nom du père. (Belga)

Les nouveaux parents peuvent choisir depuis le 1er juin 2014 de donner à leur enfant le nom du père, celui de la mère ou une combinaison des deux noms. Si les parents sont incapables de choisir ou refusent un tel choix, le bébé hérite en principe automatiquement du nom du père. (Belga)