Après que PwC a jeté l'éponge " pour des raisons déontologiques ", Enodia a fait le choix de BDO. Or, le titulaire de cette mission est André Kilesse, honorary partner de BDO Liège, cofondateur et p...

Après que PwC a jeté l'éponge " pour des raisons déontologiques ", Enodia a fait le choix de BDO. Or, le titulaire de cette mission est André Kilesse, honorary partner de BDO Liège, cofondateur et past-président de BDO Belgium, dont il n'est plus associé depuis trois ans. Indéniable : André Kilesse a travaillé pour Nethys au cours des dernières années. Plus anecdotique : un audit senior de la boîte (environ 700 personnes), sorti de l'unif en 2016, est le neveu de Pol Heyse, bras droit de Stéphane Moreau, mais il n'est pas, nous assure-t-on, dans l'équipe qui va travailler sur le dossier. Comme l'a signalé Le Soir, BDO est le réviseur de Mithra, dont le CEO, François Fornieri (photo), administrateur de Nethys, ambitionne de racheter Win et Elicio. Il y avait un moyen d'éviter le soupçon de manque d'indépendance : charger une banque d'affaires et un juriste spécialisé de faire monter les enchères en toute transparence, comme cela se fait quand des montants importants sont en jeu.