L'animal, qui ne porte pas encore de nom, est né le 6 décembre de Nabila, une femelle de six ans confiée à ce zoo dans le cadre d'un programme d'élevage européen et dont c'est le premier petit, et du mâle Dzanty. "C'est un évènement car c'est le premier rhinocéros noir né en parc zoologique en France", a expliqué le zoo du Bassin d'Arcachon dans un communiqué. Cette espèce (Diceros bicornis, qui vit en Afrique) est classée "en danger critique d'extinction" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). C'est le dernier niveau de risque avant l'extinction de l'espèce à l'état sauvage. L'animal, qui pesait entre 35 et 40 kilos à la naissance, est un mâle et devrait se voir confier un avenir de reproducteur car la majorité des rhinocéros noirs en parc zoologique sont des femelles, ont expliqué à l'AFP les responsables du parc. Selon eux, il s'agit seulement de la deuxième naissance d'un bébé de cette espèce en Europe en 2019. (Belga)

L'animal, qui ne porte pas encore de nom, est né le 6 décembre de Nabila, une femelle de six ans confiée à ce zoo dans le cadre d'un programme d'élevage européen et dont c'est le premier petit, et du mâle Dzanty. "C'est un évènement car c'est le premier rhinocéros noir né en parc zoologique en France", a expliqué le zoo du Bassin d'Arcachon dans un communiqué. Cette espèce (Diceros bicornis, qui vit en Afrique) est classée "en danger critique d'extinction" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). C'est le dernier niveau de risque avant l'extinction de l'espèce à l'état sauvage. L'animal, qui pesait entre 35 et 40 kilos à la naissance, est un mâle et devrait se voir confier un avenir de reproducteur car la majorité des rhinocéros noirs en parc zoologique sont des femelles, ont expliqué à l'AFP les responsables du parc. Selon eux, il s'agit seulement de la deuxième naissance d'un bébé de cette espèce en Europe en 2019. (Belga)