La Première ministre Sophie Wilmès avait indiqué lors du Conseil national de Sécurité de mercredi que les piscines ne pourraient rouvrir que le 1er juillet. Ce qui est confirmé sur le site du Centre de crise qui précise que "les piscines intérieures et extérieures demeurent fermées jusqu'au 30 juin 2020" mais aussi que "la baignade est permise dans les autres endroits pour peu que les règles en vigueur ainsi que la signalétique soient respectées." Sont ainsi concernés la mer mais aussi les autres possibilités de baignade en plein air, selon le porte-parole du Centre de crise, Yves Stevens. Les domaines récréatifs pourront ainsi autoriser l'accès à leurs lacs et étangs à partir de lundi s'ils le souhaitent. Ils devront toutefois se conformer à la règlementation en vigueur qui prévoit que la baignade en mer ainsi que dans les étangs et les lacs n'est permise que si des sauveteurs sont présents. Les vestiaires et les douches doivent eux rester fermés. (Belga)

La Première ministre Sophie Wilmès avait indiqué lors du Conseil national de Sécurité de mercredi que les piscines ne pourraient rouvrir que le 1er juillet. Ce qui est confirmé sur le site du Centre de crise qui précise que "les piscines intérieures et extérieures demeurent fermées jusqu'au 30 juin 2020" mais aussi que "la baignade est permise dans les autres endroits pour peu que les règles en vigueur ainsi que la signalétique soient respectées." Sont ainsi concernés la mer mais aussi les autres possibilités de baignade en plein air, selon le porte-parole du Centre de crise, Yves Stevens. Les domaines récréatifs pourront ainsi autoriser l'accès à leurs lacs et étangs à partir de lundi s'ils le souhaitent. Ils devront toutefois se conformer à la règlementation en vigueur qui prévoit que la baignade en mer ainsi que dans les étangs et les lacs n'est permise que si des sauveteurs sont présents. Les vestiaires et les douches doivent eux rester fermés. (Belga)