"Je n'ai rien à voir dans tout ça", a dit le Marseillais de 30 ans, invité par la présidente à donner son regard sur cette affaire. Il reconnaît avoir menti lors de ses premiers interrogatoires, mais il souligne s'être entre-temps excusé. "Je ne suis pas un enfant de choeur, j'ai fait des conneries, je l'assume, mais je ne suis pas un terroriste", a conclu Nacer Bendrer, qui est accusé d'avoir fourni à Mehdi Nemmouche les armes utilisées lors de la tuerie au Musée juif. (Belga)

"Je n'ai rien à voir dans tout ça", a dit le Marseillais de 30 ans, invité par la présidente à donner son regard sur cette affaire. Il reconnaît avoir menti lors de ses premiers interrogatoires, mais il souligne s'être entre-temps excusé. "Je ne suis pas un enfant de choeur, j'ai fait des conneries, je l'assume, mais je ne suis pas un terroriste", a conclu Nacer Bendrer, qui est accusé d'avoir fourni à Mehdi Nemmouche les armes utilisées lors de la tuerie au Musée juif. (Belga)