Qui est présent en Belgique et n'y sollicite par l'asile, outrepasse la loi et risque une peine de prison. "Mais la loi reste lettre morte aujourd'hui", estime M. De Roover, qui relève une zone grise dans l'approche de la problématique des transmigrants. "Les personnes illégales sont intimées de quitter le pays, pourtant qui s'en lave les mains, ne risque rien? Les gens ne comprennent plus rien", déplore le député. Il n'est pas d'avis qu'une peine de prison sera dissuasive. La N-VA se tourne dès lors vers le CD&V pour ce qui relève de la lutte contre la transmigration. "Vous ne pouvez pas lier les mains de Theo Francken (Secrétaire d'Etat à l'asile, N-VA, NDLR) et puis dire qu'il perd le match. Il ne peut faire que ce qui est de sa compétence, mais il y a aussi des options légales. J'attends du ministre de la Justice Koen Geens d'être un partenaire dans ce combat". M. Geens et son parti CD&V ne sont pas convaincus par la proposition, selon la presse flamande. (Belga)

Qui est présent en Belgique et n'y sollicite par l'asile, outrepasse la loi et risque une peine de prison. "Mais la loi reste lettre morte aujourd'hui", estime M. De Roover, qui relève une zone grise dans l'approche de la problématique des transmigrants. "Les personnes illégales sont intimées de quitter le pays, pourtant qui s'en lave les mains, ne risque rien? Les gens ne comprennent plus rien", déplore le député. Il n'est pas d'avis qu'une peine de prison sera dissuasive. La N-VA se tourne dès lors vers le CD&V pour ce qui relève de la lutte contre la transmigration. "Vous ne pouvez pas lier les mains de Theo Francken (Secrétaire d'Etat à l'asile, N-VA, NDLR) et puis dire qu'il perd le match. Il ne peut faire que ce qui est de sa compétence, mais il y a aussi des options légales. J'attends du ministre de la Justice Koen Geens d'être un partenaire dans ce combat". M. Geens et son parti CD&V ne sont pas convaincus par la proposition, selon la presse flamande. (Belga)