Pour Jan Peumans, président du parlement flamand, la formation préalable des gouvernements régionaux est la meilleure solution. "Par la suite, les gouvernements régionaux peuvent négocier entre eux la formation du gouvernement fédéral", a-t-il notamment dit au Standaard.

Le Vice-président de la formation nationaliste, Ben Weyts, a été plus précis sur ses souhaits dans Het Nieuwsblad: "Nous pouvons peut-être d'abord composer un gouvernement flamand, avec des partis, qui comme nous, sont pour le confédéralisme, donc l'Open VLD et le CD&V. Avec cette majorité flamande, nous pouvons entamer une discussion avec les francophones. Ce faisant, nous ne parlons plus au nom de la N-VA, mais au nom du gouvernement flamand".

Trois jours de congrès à Anvers sur le confédéralisme

Par ailleurs, le congrès de la N-VA consacré au projet de confédéralisme qu'elle a commencé à préparer en coulisses aura lieu du 31 janvier au 2 février 2014 à Anvers, le fief de son président actuel Bart De Wever, a annoncé ce samedi la formation nationaliste flamande. L'événement sera présidé par Ben Weyts.

C'est également celui-ci qui prendra en charge l'organisation et la préparation du contenu de ce rassemblement.

Pour Jan Peumans, président du parlement flamand, la formation préalable des gouvernements régionaux est la meilleure solution. "Par la suite, les gouvernements régionaux peuvent négocier entre eux la formation du gouvernement fédéral", a-t-il notamment dit au Standaard. Le Vice-président de la formation nationaliste, Ben Weyts, a été plus précis sur ses souhaits dans Het Nieuwsblad: "Nous pouvons peut-être d'abord composer un gouvernement flamand, avec des partis, qui comme nous, sont pour le confédéralisme, donc l'Open VLD et le CD&V. Avec cette majorité flamande, nous pouvons entamer une discussion avec les francophones. Ce faisant, nous ne parlons plus au nom de la N-VA, mais au nom du gouvernement flamand".Trois jours de congrès à Anvers sur le confédéralisme Par ailleurs, le congrès de la N-VA consacré au projet de confédéralisme qu'elle a commencé à préparer en coulisses aura lieu du 31 janvier au 2 février 2014 à Anvers, le fief de son président actuel Bart De Wever, a annoncé ce samedi la formation nationaliste flamande. L'événement sera présidé par Ben Weyts. C'est également celui-ci qui prendra en charge l'organisation et la préparation du contenu de ce rassemblement.