Musée juif: des témoins décrivent un homme sortant calmement du musée après les coups de feu

12/02/19 à 14:16 - Mise à jour à 14:16

Source: Belga

La cour d'assises de Bruxelles a entendu, mardi matin, les deux derniers témoins directs des faits à devoir témoigner. Ceux-ci, comme d'autres avant eux, ont déclaré avoir vu un homme de taille moyenne avec une casquette et des lunettes sortir calmement du Musée juif de Belgique vers 15h30 le 24 mai 2014, juste après plusieurs coups de feu.

Musée juif: des témoins décrivent un homme sortant calmement du musée après les coups de feu

Nemmouche © Belga

"J'étais chez moi ce jour-là lorsque j'ai entendu des coups de feu. Mon voisin du dessus avait entendu aussi et était assez agité. Il disait que ça provenait du Musée juif", a déclaré une habitante de la rue des Minimes à Bruxelles, où se trouve le musée en question. "J'ai alors vu un individu sortir normalement du musée, avec un sac à dos à l'épaule gauche et autre sac à la main droite, une casquette et des lunettes. Il ressemblait à un employé de maintenance", a décrit le témoin. "Mon voisin a dit 'c'est lui! Quelque-chose s'est passé', puis l'individu a tourné sur la droite et est parti en petites foulées par la rue des Chandeliers. Ce n'était pas une personne très grande, environ 1m75. Et ce n'était pas un gringalet, il était athlétique et musclé", a poursuivi la riveraine du musée.

Sur question de Me Courtoy, conseil de Mehdi Nemmouche, elle a confirmé que le Musée juif était peu fréquenté. "J'ai été très choquée par les faits", a-t-elle ajouté. "J'avais déjà discuté avec le personnel et j'avais vu le jeune employé, Alexandre, le matin-même".

Le second témoin, un jeune homme qui se trouvait à l'entrée d'une galerie d'art non loin du Musée juif, a déclaré avoir entendu plusieurs détonations et avoir vu un homme, muni d'une casquette et de lunettes, sortir du musée avec deux sacs, "sereinement". Il a aussi confirmé sa déclaration de l'époque, selon laquelle il avait distingué des "bandes blanches" sur les semelles du suspect. Sur question de Me Courtoy, il a précisé qu'il était à une vingtaine de mètres de lui et que, astigmate et myope, il ne portait pas ses lunettes ce jour-là.

Nos partenaires