Drieu Godefridi
Drieu Godefridi
PhD (Sorbonne), juriste et auteur
Opinion

03/12/18 à 15:16 - Mise à jour à 15:25

"MR : et s'il était temps pour 'le clan Michel' de passer la main ?"

Depuis le décès inopiné de Jean Gol, en 1995, la famille Michel s'est emparée du pouvoir au sein du parti libéral francophone, qu'elle a occupé pendant 16 des 23 dernières années.

"MR : et s'il était temps pour 'le clan Michel' de passer la main ?"

© BELGAIMAGE

16 années de pouvoir à peine interrompu ! Une longévité exceptionnelle, en politique. Exceptionnelle !

L'occasion, aussi, d'un gauchissement de plus en plus radical de la doctrine du parti libéral sur certaines thématiques : écologie, migrations.

Non, le MR n'est pas devenu un parti de gauche.

Il se mue progressivement en nouveau cdH, c'est-à-dire un parti centriste sans conviction réelle ni cohérence idéologique.

Deux dossiers symboliques en témoignent : la transition énergétique, et le pacte onusien sur les migrations.

Quant à la transition écologiste, force est de constater que, sur le fond, le MR est devenu à peu de choses près indistinct du parti Ecolo. Sortie autoritaire du nucléaire en 2025, interdiction du diesel, multiplication des normes incapacitantes pour les citoyens, taxes sur les carburants... Ecolo ne ferait pas mieux.

Sauf dans les urnes, puisqu'à Bruxelles lors des récentes "communales" Ecolo s'est tout simplement emparé de l'électorat du MR. Les électeurs, volontiers taquins, ont tendance à préférer l'original à la copie.

La sortie du nucléaire en 2025 -- alors que ces réacteurs pourraient continuer à produire une énergie à bas coût pendant 10 ou 20 ans -- pour lui substituer ders énergies impayables et qui le resteront en raison de leur nature intermittente et des coûts de réseau qu'elles impliquent, est exemplaire. Même le très écologiste M. Macron vient de repousser la réduction de la part nucléaire dans la production d'électricité française, de 2025 à 2035.

Le MR s'en inspirera-t-il ? Certes non, car il semble, sous la direction Michel, décidé à surenchérir toujours davantage dans le radicalisme écologiste.

Et puis, il y a le pacte onusien sur les migrations. Quel est le pourcentage de la population qui est en faveur de la signature de ce pacte qui engage massivement l'avenir collectif des Belges sans que le peuple n'ait rien à dire ? Quelle est, a fortiori, la part des électeurs du MR qui y est favorable ? 5% ? 10% ?

Nonobstant, tenant un discours toujours plus martial, "le clan Michel" entend imposer son opinion "globaliste" -- dans le sens socialiste internationaliste du terme -- à son électorat, à la population et à ce partenaire du gouvernement, la N-VA, sans lequel le MR n'y serait pas.

Et s'il était temps, pour "le clan Michel", après 16 années de pouvoir insolite, de passer la main, avant que le MR ne se mue définitivement en nouveau cdH ?

Dernière parution "10 mesures pour reconquérir l'Europe -- Programme pour la droite européenne"

En savoir plus sur:

Nos partenaires