"MR collabo", "N-VA facho": la façade du MR namurois vandalisée

12/09/18 à 15:11 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

Le siège namurois du MR, situé à Bouge, a été tagué dans la nuit de mardi à mercredi par un ou plusieurs inconnus qui y ont écrit les slogans "MR collabo", "Mawda" ou encore "N-VA facho". La police est descendue sur les lieux mercredi matin. "Les dégâts sont importants et une plainte a été déposée", a réagi le président du parti, Olivier Chastel.

"MR collabo", "N-VA facho": la façade du MR namurois vandalisée

© David Clarinval/Twitter

"La liberté d'opinion est évidemment garantie. Le MR s'est d'ailleurs toujours montré ouvert au débat d'idées, sur tous les sujets. La violence, par contre, ne peut jamais être une réponse", a-t-il ajouté en regrettant "la banalisation de l'insulte et de l'excès". "Cette libération de la parole haineuse et de la violence est encouragée par tous ceux qui, quotidiennement, s'en prennent aux politiques que nous menons en pratiquant des amalgames douteux. Sur le plan migratoire par exemple, la politique menée par le gouvernement fédéral est soutenue par le MR car respectueuse des conventions internationales. La Belgique est une terre d'accueil et un Etat de droit. Ce sont des comportements violents comme ceux-là qui sont une réelle menace pour la démocratie", a poursuivi le président des libéraux francophones.

"Cette agression contre un parti démocratique symbolise la tension négative présente dans cette campagne électorale. C'est un coup bas des extrémismes. C'est un manque total de respect pour la démocratie", avait de son côté dénoncé, plus tôt dans la journée, David Clarinval, le chef de groupe MR à Namur. Le mouvement réformateur envisage d'installer des caméras de surveillance dans les prochains jours. Quant aux tags, ils seront recouverts dès que possible par des affiches électorales.

Nos partenaires