Le personnel des établissements carcéraux en Belgique a débuté lundi soir un mouvement de grève de 48h, à l'initiative de la CSC Services publics et de la CGSP. Ces syndicats reprochent aux autorités de ne pas tenir leurs engagements pris dans différents protocoles signés ces dernières années. En agissant de la sorte, ils entendent envoyer un signal au prochain titulaire du portefeuille de la Justice. Dans une réaction écrite publiée mardi, M. Geens défend toutefois son action au cours des dernières années, soulignant entre autres que le budget pour le système pénitentiaire est resté stable à 560 millions d'euros et que de nombreuses mesures ont été prises pour réduire la surpopulation carcérale. Au total, 1.403 personnes ont été engagées dans les prisons depuis 2014, tandis que 137 recrutements sont encore prévus, souligne-t-il également, avant de préciser que 6.639 équivalents temps plein sur un cadre complet de 6.825 sont actuellement à l'oeuvre. (Belga)