"Ce but ne peut être atteint qu'avec la pleine coopération des manifestants, et notamment bien sûr des émeutiers qui doivent cesser les violences, rendre les armes et sortir pacifiquement en écoutant les instructions de la police", a déclaré Mme Lam lors d'une conférence de presse, sa première depuis le début du siège de l'Université polytechnique (PolyU) dimanche. Mme Lam a estimé à une centaine le nombre de personnes toujours retranchées dans ce campus devenu le principal front de la contestation hongkongaise. Des centaines de protestataires s'y sont retranchés ce week-end, repoussant les tentatives de la police pour les déloger au moyen de cocktails Molotov, en jetant des briques et en tirant des flèches. (Belga)