A l'heure de pointe matinale, de nombreuses rues du centre-ville étaient quasi-désertées. Le trafic était cependant beaucoup moins chaotique et embouteillé qu'à l'ordinaire. Les Moscovites sont autorisés à sortir de chez eux pour se rendre au travail, pour les urgences médicales, pour se ravitailler au supermarché le plus proche ou aller dans une pharmacie, selon une décision dimanche soir du maire, Sergueï Sobianine. Ils ont également le droit de sortir les poubelles et de promener leur chien, dans un rayon de 100m autour de leur domicile. Des mesures analogues ont été décrétées dans la région entourant la capitale. Le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a appelé les autres régions de Russie à se préparer à ce que de telles mesures soient imposées au reste du pays. La Russie a recensé officiellement 1.534 cas d'infection et huit décès. "Je demande aux dirigeants des régions russes de prêter attention à l'expérience des collègues (de Moscou et sa région) et de se préparer à la possibilité d'adopter des mesures similaires dans leurs régions", a déclaré M. Michoustine, cité par les agences de presse russes. A Moscou, le respect du confinement doit être contrôlé grâce à un "système intelligent de surveillance", selon les autorités, à savoir un réseau de caméras de reconnaissance faciale déjà utilisé pour vérifier les diverses mesures de confinement imposées peu à peu depuis début mars. (Belga)

A l'heure de pointe matinale, de nombreuses rues du centre-ville étaient quasi-désertées. Le trafic était cependant beaucoup moins chaotique et embouteillé qu'à l'ordinaire. Les Moscovites sont autorisés à sortir de chez eux pour se rendre au travail, pour les urgences médicales, pour se ravitailler au supermarché le plus proche ou aller dans une pharmacie, selon une décision dimanche soir du maire, Sergueï Sobianine. Ils ont également le droit de sortir les poubelles et de promener leur chien, dans un rayon de 100m autour de leur domicile. Des mesures analogues ont été décrétées dans la région entourant la capitale. Le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a appelé les autres régions de Russie à se préparer à ce que de telles mesures soient imposées au reste du pays. La Russie a recensé officiellement 1.534 cas d'infection et huit décès. "Je demande aux dirigeants des régions russes de prêter attention à l'expérience des collègues (de Moscou et sa région) et de se préparer à la possibilité d'adopter des mesures similaires dans leurs régions", a déclaré M. Michoustine, cité par les agences de presse russes. A Moscou, le respect du confinement doit être contrôlé grâce à un "système intelligent de surveillance", selon les autorités, à savoir un réseau de caméras de reconnaissance faciale déjà utilisé pour vérifier les diverses mesures de confinement imposées peu à peu depuis début mars. (Belga)