"À la suite d'une longue maladie, Abolhassan Banisadr est mort samedi à l'hôpital" de la Pitié-Salpêtrière, affirme l'agence, citant une source proche de l'ancien chef d'Etat. Réfugié politique en France depuis 1981, cet ancien intime du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Khomeiny, avait été élu président en janvier 1980 avant d'être destitué 17 mois plus tard. Bénéficiant d'une protection policière constante, Banisadr habitait à Versailles, en région parisienne, depuis mai 1984, après avoir résidé à Auvers-sur-Oise et Cachan, deux autres villes proches de Paris. (Belga)

"À la suite d'une longue maladie, Abolhassan Banisadr est mort samedi à l'hôpital" de la Pitié-Salpêtrière, affirme l'agence, citant une source proche de l'ancien chef d'Etat. Réfugié politique en France depuis 1981, cet ancien intime du fondateur de la République islamique, l'ayatollah Khomeiny, avait été élu président en janvier 1980 avant d'être destitué 17 mois plus tard. Bénéficiant d'une protection policière constante, Banisadr habitait à Versailles, en région parisienne, depuis mai 1984, après avoir résidé à Auvers-sur-Oise et Cachan, deux autres villes proches de Paris. (Belga)