Le nombre d'enfants perdus varie chaque année: 560 en juillet de cette année, 1.100 l'an dernier, 411 en 2017, 714 en 2016. Par ailleurs, plusieurs personnes ont été surprises par les forts courants maritimes. Certaines interventions se sont produites en dehors de zones non surveillées ou en dehors des heures de surveillance. En raison des journées caniculaires qui ont parsemé le mois de juillet, les secours ont dû intervenir pour des problèmes cardiaques, coups de chaleur ou autres problèmes de santé. (Belga)