Pas moins de 7.137 tests ont été réalisés en cours de journée. "Nous devons effectuer plus de tests. Actuellement, nous testons tous les habitants et membres du personnel dans les maisons de repos", affirme Philippe De Backer qui souhaite élargir le groupe cible.

194 maisons de repos ont reçu environ 19.500 tests et le groupe cible est actuellement l'ensemble du personnel soignant et tous les résidents qui n'ont pas encore été testés au Covid-19, signale le ministre en charge de l'approvisionnement du matériel destiné à lutter contre le coronavirus.

Mercredi soir, 16.472 tests avaient été enregistrés, dont 12.246 échantillons ont été traités, 4.331 sont en cours de testing ou en transit de la maison de repos vers le laboratoire.

Sur base des résultats des échantillons traités, il ressort que 19% semblent être positifs (10.029 tests étaient négatifs et 1.967 positifs). "Mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions générales", signale le département de communication du ministre De Backer. Le libéral souhaite une "optimisation de l'entièreté de la chaîne et un raccourcissement du temps écoulé", qui à ce stade se déroule entre 2 et 5 jours depuis la distribution des kits au rapportage des résultats.

Le processus de test actuel "permet d'avoir une meilleure vue sur ce qui est en train de se produire dans les maisons de repos et aux autorités régionales de prendre des mesures", constate Philippe De Backer. "Mais nous devons également tester plus largement en parallèle", assure-t-il.

Il recommande d'élargir "le groupe cible des définitions de cas des experts aux personnes présentant des symptômes de par exemple une infection virale". Le ministre se dit en faveur de cette approche car "cela permettrait aux hôpitaux et aux laboratoires cliniques d'utiliser pleinement leur capacité pendant cette crise".

Pas moins de 7.137 tests ont été réalisés en cours de journée. "Nous devons effectuer plus de tests. Actuellement, nous testons tous les habitants et membres du personnel dans les maisons de repos", affirme Philippe De Backer qui souhaite élargir le groupe cible.194 maisons de repos ont reçu environ 19.500 tests et le groupe cible est actuellement l'ensemble du personnel soignant et tous les résidents qui n'ont pas encore été testés au Covid-19, signale le ministre en charge de l'approvisionnement du matériel destiné à lutter contre le coronavirus. Mercredi soir, 16.472 tests avaient été enregistrés, dont 12.246 échantillons ont été traités, 4.331 sont en cours de testing ou en transit de la maison de repos vers le laboratoire. Sur base des résultats des échantillons traités, il ressort que 19% semblent être positifs (10.029 tests étaient négatifs et 1.967 positifs). "Mais il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions générales", signale le département de communication du ministre De Backer. Le libéral souhaite une "optimisation de l'entièreté de la chaîne et un raccourcissement du temps écoulé", qui à ce stade se déroule entre 2 et 5 jours depuis la distribution des kits au rapportage des résultats. Le processus de test actuel "permet d'avoir une meilleure vue sur ce qui est en train de se produire dans les maisons de repos et aux autorités régionales de prendre des mesures", constate Philippe De Backer. "Mais nous devons également tester plus largement en parallèle", assure-t-il. Il recommande d'élargir "le groupe cible des définitions de cas des experts aux personnes présentant des symptômes de par exemple une infection virale". Le ministre se dit en faveur de cette approche car "cela permettrait aux hôpitaux et aux laboratoires cliniques d'utiliser pleinement leur capacité pendant cette crise".