Au cours du premier semestre 2020, 313 signalements officiels ont été rédigés concernant des personnes circulant sur les voies. Il s'agit d'une diminution de 14% par rapport au premier semestre de l'année dernière, où ils étaient 364. Dans la même période, en 2018, il y avait eu 386 signalements, et en 2017, 410. La diminution du nombre de personnes circulant sur les voies cette année s'explique en partie par le confinement causé par le coronavirus. Il y a eu moins de signalements en mars et avril, car les personnes sont restées confinées. En mai et juin, lorsque les mesures ont été assouplies, le nombre de signalements était comparable à celui de 2019. Bien que moins de personnes aient été signalées, plus de personnes ont été tuées. Cette année, trois personnes sont déjà décédées et six ont été gravement blessées, soit plus que sur l'ensemble de l'année 2019 (un mort et trois blessés graves). Avec une moyenne de six personnes circulant sur les voies par jour, la gare de Londerzeel est un point névralgique classique. Infrabel a présenté, jeudi, une clôture de 300 mètres entre les voies, une première dans notre pays. Un mur de béton a aussi été placé au bout du quai. Il s'agit d'un projet pilote, qui sera évalué au moyen de quatre caméras temporaires sur les quais. Si le test est positif, des dispositifs supplémentaires peuvent être mis en place à des endroits similaires. Un court test effectué pendant une semaine aux heures de pointe a montré que 46 navetteurs franchissaient les voies ferrées. Après l'installation des murs et des blocs de béton, il n'y en avait plus qu'un seul. (Belga)

Au cours du premier semestre 2020, 313 signalements officiels ont été rédigés concernant des personnes circulant sur les voies. Il s'agit d'une diminution de 14% par rapport au premier semestre de l'année dernière, où ils étaient 364. Dans la même période, en 2018, il y avait eu 386 signalements, et en 2017, 410. La diminution du nombre de personnes circulant sur les voies cette année s'explique en partie par le confinement causé par le coronavirus. Il y a eu moins de signalements en mars et avril, car les personnes sont restées confinées. En mai et juin, lorsque les mesures ont été assouplies, le nombre de signalements était comparable à celui de 2019. Bien que moins de personnes aient été signalées, plus de personnes ont été tuées. Cette année, trois personnes sont déjà décédées et six ont été gravement blessées, soit plus que sur l'ensemble de l'année 2019 (un mort et trois blessés graves). Avec une moyenne de six personnes circulant sur les voies par jour, la gare de Londerzeel est un point névralgique classique. Infrabel a présenté, jeudi, une clôture de 300 mètres entre les voies, une première dans notre pays. Un mur de béton a aussi été placé au bout du quai. Il s'agit d'un projet pilote, qui sera évalué au moyen de quatre caméras temporaires sur les quais. Si le test est positif, des dispositifs supplémentaires peuvent être mis en place à des endroits similaires. Un court test effectué pendant une semaine aux heures de pointe a montré que 46 navetteurs franchissaient les voies ferrées. Après l'installation des murs et des blocs de béton, il n'y en avait plus qu'un seul. (Belga)