Sur la centaine de dossiers de ski médicaux ouverts sur les deux semaines, 14% ont donné lieu à une hospitalisation d'une nuit au minimum. C'est légèrement davantage que l'an dernier où la proportion atteignait 12%. La plupart des lésions concernaient les genoux (40%), les épaules et les jambes (14% chacun). Les blessures à la tête représentaient 3% des blessures. Un cinquième (22%) des dossiers concernait des enfants âgés de 4 à 10 ans et un tiers des jeunes âgés de 4 à 19 ans. La moitié des interventions médicales dans les Alpes ont été effectuées en France. Hors des Alpes, Europ Assistance est intervenu une fois en Pologne et une fois au Canada. Europ Assistance a également opéré davantage d'interventions techniques à l'étranger par rapport à l'année passée (+9%), surtout pour des déplacements vers et en provenance des stations de ski. Les routes étaient plus chargées vers et en provenance des Alpes en France, souligne l'assureur, en raison des grèves des chemins de fer français. Les intempéries dans l'Hexagone ont également généré davantage d'interventions le premier week-end des vacances. Les conditions routières se sont ensuite améliorées. En Belgique, le nombre d'interventions techniques a baissé de 8% par rapport à l'année dernière. Par ailleurs, Europ Assistance observe une baisse de 11% des dossiers médicaux dans des destinations autres que le ski. (Belga)

Sur la centaine de dossiers de ski médicaux ouverts sur les deux semaines, 14% ont donné lieu à une hospitalisation d'une nuit au minimum. C'est légèrement davantage que l'an dernier où la proportion atteignait 12%. La plupart des lésions concernaient les genoux (40%), les épaules et les jambes (14% chacun). Les blessures à la tête représentaient 3% des blessures. Un cinquième (22%) des dossiers concernait des enfants âgés de 4 à 10 ans et un tiers des jeunes âgés de 4 à 19 ans. La moitié des interventions médicales dans les Alpes ont été effectuées en France. Hors des Alpes, Europ Assistance est intervenu une fois en Pologne et une fois au Canada. Europ Assistance a également opéré davantage d'interventions techniques à l'étranger par rapport à l'année passée (+9%), surtout pour des déplacements vers et en provenance des stations de ski. Les routes étaient plus chargées vers et en provenance des Alpes en France, souligne l'assureur, en raison des grèves des chemins de fer français. Les intempéries dans l'Hexagone ont également généré davantage d'interventions le premier week-end des vacances. Les conditions routières se sont ensuite améliorées. En Belgique, le nombre d'interventions techniques a baissé de 8% par rapport à l'année dernière. Par ailleurs, Europ Assistance observe une baisse de 11% des dossiers médicaux dans des destinations autres que le ski. (Belga)