Selon le journal Le Soir, l'homme fort du Parti Populaire a acquis les droits de la marque du journal "Le Peuple", disparu après 150 ans d'existence, et entend le relancer dans les prochaines semaines.

"J'ai toujours affirmé que nous étions un parti populaire qui s'adressait aux gens. Un titre comme Le Peuple a donc du sens pour nous. Mais nous savions que cela allait faire sourire", explique le fondateur.

"Le Peuple" sera tout d'abord un site internet qui sera "le premier quotidien d'opinion digital", selon M. Modrikamen. Une version papier devrait suivre. "Nous travaillons sur un mensuel qui serait tiré à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires, ferait entre quatre et huit pages, et se déclinerait 'à l'ancienne', sans photos."

Levif.be avec Belga

Selon le journal Le Soir, l'homme fort du Parti Populaire a acquis les droits de la marque du journal "Le Peuple", disparu après 150 ans d'existence, et entend le relancer dans les prochaines semaines. "J'ai toujours affirmé que nous étions un parti populaire qui s'adressait aux gens. Un titre comme Le Peuple a donc du sens pour nous. Mais nous savions que cela allait faire sourire", explique le fondateur. "Le Peuple" sera tout d'abord un site internet qui sera "le premier quotidien d'opinion digital", selon M. Modrikamen. Une version papier devrait suivre. "Nous travaillons sur un mensuel qui serait tiré à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires, ferait entre quatre et huit pages, et se déclinerait 'à l'ancienne', sans photos." Levif.be avec Belga