Selon Eva De Bleeker, les consommateurs qui doivent renoncer à voyager en raison des mesures prises peuvent facilement reporter leur voyage à une date ultérieure, lorsqu'il sera possible de voyager en toute sécurité. Dans de nombreux cas, l'agence de voyage propose spontanément de le faire. Si le voyage rebooké ne peut pas avoir lieu non plus, le consommateur pourra, aussi à ce moment-là, demander un remboursement ou accepter un coupon. "Les consommateurs qui se sont vus annulés leurs vacances à forfait à la suite de ces mesures peuvent, en vertu de la loi, demander le remboursement. L'organisateur de voyages est alors tenu de rembourser l'argent dans les 15 jours suivant l'annulation d'un voyage à forfait", a ajouté la secrétaire d'Etat. L'organisateur de voyages peut également vous offrir un coupon. Les voyageurs ont le choix de l'accepter, mais ne sont pas obligés de le faire. Les coupons qui sont offerts à l'heure actuelle diffèrent des vouchers corona qui ont été émis entre le 20 mars et le 19 juin. Les coupons qui sont émis à l'heure actuelle ne sont pas toujours couverts par l'assurance de l'organisateur de voyages. Cela dépend des conditions figurant sur le coupon. Cela signifie qu'en cas d'insolvabilité de l'organisateur de voyages (par exemple en cas de faillite), le voyageur ne pourra pas récupérer la valeur du coupon. La Secrétaire d'État De Bleeker recommande donc de lire attentivement les conditions du coupon avant de l'accepter. Le report immédiat d'un voyage à une date ultérieure - coronaproof - offre de toute façon une meilleure protection. Pendant le premier confinement, l'ancienne Ministre des Consommateurs, Muylle, a permis aux agences de voyage d'offrir un voucher corona à leurs clients. Les voyageurs étaient obligés d'accepter ces vouchers corona garantis, notamment pour protéger le secteur des voyages. Ce voucher corona a été émis pour les annulations de vacances à forfait prévues entre le 20 mars et le 19 juin et est valable un an. Les coupons qui n'ont pas été utilisés par le voyageur dans le délai d'un an à compter de la date d'émission seront remboursés à la demande du voyageur. L'organisateur de voyages dispose d'un délai de six mois pour le remboursement. Si, entre-temps, le voyageur a utilisé le voucher corona pour réserver un nouveau voyage, qui doit donc à nouveau être annulé, les règles normales s'appliquent (remboursement ou nouvelle réservation). (Belga)

Selon Eva De Bleeker, les consommateurs qui doivent renoncer à voyager en raison des mesures prises peuvent facilement reporter leur voyage à une date ultérieure, lorsqu'il sera possible de voyager en toute sécurité. Dans de nombreux cas, l'agence de voyage propose spontanément de le faire. Si le voyage rebooké ne peut pas avoir lieu non plus, le consommateur pourra, aussi à ce moment-là, demander un remboursement ou accepter un coupon. "Les consommateurs qui se sont vus annulés leurs vacances à forfait à la suite de ces mesures peuvent, en vertu de la loi, demander le remboursement. L'organisateur de voyages est alors tenu de rembourser l'argent dans les 15 jours suivant l'annulation d'un voyage à forfait", a ajouté la secrétaire d'Etat. L'organisateur de voyages peut également vous offrir un coupon. Les voyageurs ont le choix de l'accepter, mais ne sont pas obligés de le faire. Les coupons qui sont offerts à l'heure actuelle diffèrent des vouchers corona qui ont été émis entre le 20 mars et le 19 juin. Les coupons qui sont émis à l'heure actuelle ne sont pas toujours couverts par l'assurance de l'organisateur de voyages. Cela dépend des conditions figurant sur le coupon. Cela signifie qu'en cas d'insolvabilité de l'organisateur de voyages (par exemple en cas de faillite), le voyageur ne pourra pas récupérer la valeur du coupon. La Secrétaire d'État De Bleeker recommande donc de lire attentivement les conditions du coupon avant de l'accepter. Le report immédiat d'un voyage à une date ultérieure - coronaproof - offre de toute façon une meilleure protection. Pendant le premier confinement, l'ancienne Ministre des Consommateurs, Muylle, a permis aux agences de voyage d'offrir un voucher corona à leurs clients. Les voyageurs étaient obligés d'accepter ces vouchers corona garantis, notamment pour protéger le secteur des voyages. Ce voucher corona a été émis pour les annulations de vacances à forfait prévues entre le 20 mars et le 19 juin et est valable un an. Les coupons qui n'ont pas été utilisés par le voyageur dans le délai d'un an à compter de la date d'émission seront remboursés à la demande du voyageur. L'organisateur de voyages dispose d'un délai de six mois pour le remboursement. Si, entre-temps, le voyageur a utilisé le voucher corona pour réserver un nouveau voyage, qui doit donc à nouveau être annulé, les règles normales s'appliquent (remboursement ou nouvelle réservation). (Belga)