Environ 200 taxis se sont rassemblés mardi à 09h00 à la gare du Nord de Bruxelles. Une délégation a été reçue à la direction du service des taxis bruxellois, au sein de l'administration régionale Bruxelles Mobilité, puis à 11h00 au cabinet du ministre Smet. Plusieurs taxis ont cependant ensuite décidé de se déplacer vers la petite ceinture toute proche pour ensuite se rendre vers le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort. Une circulaire expliquant le plan Taxi avait été envoyée lundi par Bruxelles Mobilité aux différents chauffeurs. Un document qui a provoqué la manifestation du jour. La direction du service des taxis bruxellois s'est toutefois engagée au cours de la réunion à renvoyer aux chauffeurs un courrier spécifiant que le plan Taxi n'est encore qu'au stade de projet. Ces derniers attendaient le même engagement de Pascal Smet, sans succès. Le ministre a cependant assuré qu'il était ouvert à la concertation, qu'il appelle à se tenir aussi vite que possible. Le projet de réforme a été présenté au comité consultatif le 19 avril. La seconde réunion prévue le 3 mai a été reportée au 13 mai à la demande du secteur, qui doit soumettre une liste de questions et d'interrogations. Le cabinet de Rudi Vervoort a, pour sa part, assuré aux chauffeurs que le plan devait passer par une concertation avec le secteur, ce qui a rassuré les participants et a mis fin à la manifestation peu après 16h00. Un groupe a cependant décidé de se rendre gare du Midi. La porte-parole de la police de Bruxelles-Midi Marie Verbeke a ensuite rapporté que la circulation a été bloquée dans les deux sens sur la petite ceinture à hauteur de la Porte de Hal. Le tunnel du même nom a alors été fermé. Quant aux tunnels Léopold II et Rogier, ils sont actuellement interdits à la circulation vers Midi, bien que ce dernier a brièvement été rouvert entre 15h20 et 15h50. De nombreux automobilistes y faisaient marche arrière pour éviter les embouteillages. De son côté, la Stib a dévié plusieurs lignes passant par Trône tandis que toutes les liaisons de bus De Lijn entre les gares du Nord et du Midi sont perturbées. (Belga)

Environ 200 taxis se sont rassemblés mardi à 09h00 à la gare du Nord de Bruxelles. Une délégation a été reçue à la direction du service des taxis bruxellois, au sein de l'administration régionale Bruxelles Mobilité, puis à 11h00 au cabinet du ministre Smet. Plusieurs taxis ont cependant ensuite décidé de se déplacer vers la petite ceinture toute proche pour ensuite se rendre vers le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort. Une circulaire expliquant le plan Taxi avait été envoyée lundi par Bruxelles Mobilité aux différents chauffeurs. Un document qui a provoqué la manifestation du jour. La direction du service des taxis bruxellois s'est toutefois engagée au cours de la réunion à renvoyer aux chauffeurs un courrier spécifiant que le plan Taxi n'est encore qu'au stade de projet. Ces derniers attendaient le même engagement de Pascal Smet, sans succès. Le ministre a cependant assuré qu'il était ouvert à la concertation, qu'il appelle à se tenir aussi vite que possible. Le projet de réforme a été présenté au comité consultatif le 19 avril. La seconde réunion prévue le 3 mai a été reportée au 13 mai à la demande du secteur, qui doit soumettre une liste de questions et d'interrogations. Le cabinet de Rudi Vervoort a, pour sa part, assuré aux chauffeurs que le plan devait passer par une concertation avec le secteur, ce qui a rassuré les participants et a mis fin à la manifestation peu après 16h00. Un groupe a cependant décidé de se rendre gare du Midi. La porte-parole de la police de Bruxelles-Midi Marie Verbeke a ensuite rapporté que la circulation a été bloquée dans les deux sens sur la petite ceinture à hauteur de la Porte de Hal. Le tunnel du même nom a alors été fermé. Quant aux tunnels Léopold II et Rogier, ils sont actuellement interdits à la circulation vers Midi, bien que ce dernier a brièvement été rouvert entre 15h20 et 15h50. De nombreux automobilistes y faisaient marche arrière pour éviter les embouteillages. De son côté, la Stib a dévié plusieurs lignes passant par Trône tandis que toutes les liaisons de bus De Lijn entre les gares du Nord et du Midi sont perturbées. (Belga)