Selon M. Cerexhe, la Flandre n'investit plus dans les missions princières. Le ministre bruxellois parle d'une situation qui s'est crispée depuis quelques mois et il dénonce notamment l'attitude de Kris Peeters (CD&V) lors de la dernière mission princière au Vietnam, où il n'est resté que 24 heures sur une semaine et aurait "créé la zizanie entre les Régions", en utilisant notamment la mission comme "une tribune pour son habituel discours sur l'existence de deux 'vraies Régions' en Belgique, la Flandre et la Wallonie".

Et de dénoncer un autre mauvais signal donné par la Flandre en matière de commerce extérieur: depuis 2010, le gouvernement flamand a réduit, "pour des raisons budgétaires", sa participation à l'agence de commerce extérieur, qui organise les missions princières, et ce de manière unilatérale.

Ces difficultés financières ne seraient qu'un "prétexte", selon le ministre bruxellois, qui souligne l'intérêt de ces missions princières et leur succès croissant.

Levif.be, avec Belga

Selon M. Cerexhe, la Flandre n'investit plus dans les missions princières. Le ministre bruxellois parle d'une situation qui s'est crispée depuis quelques mois et il dénonce notamment l'attitude de Kris Peeters (CD&V) lors de la dernière mission princière au Vietnam, où il n'est resté que 24 heures sur une semaine et aurait "créé la zizanie entre les Régions", en utilisant notamment la mission comme "une tribune pour son habituel discours sur l'existence de deux 'vraies Régions' en Belgique, la Flandre et la Wallonie". Et de dénoncer un autre mauvais signal donné par la Flandre en matière de commerce extérieur: depuis 2010, le gouvernement flamand a réduit, "pour des raisons budgétaires", sa participation à l'agence de commerce extérieur, qui organise les missions princières, et ce de manière unilatérale. Ces difficultés financières ne seraient qu'un "prétexte", selon le ministre bruxellois, qui souligne l'intérêt de ces missions princières et leur succès croissant. Levif.be, avec Belga