Lors d'une conférence de presse au Kremlin, les deux dirigeants ont annoncé la signature d'un paquet de "28 programmes" pour renforcer l'"Union Russie-Bélarus", une alliance politico-économique datant de 1999 et longtemps restée à l'arrêt. M. Poutine a indiqué que ces programmes visent à "une unification de la législation russe et bélarusse dans différents secteurs économiques" et à la "construction de marchés financiers et énergétiques unifiés". Selon le président russe, ils doivent permettre aussi d'"accomplir une politique industrielle et agricole commune". Il a également évoqué la création d'un marché du gaz unifié entre les deux pays avant 2023. La Russie et le Bélarus sont des alliés aux relations mouvementées où alternent les périodes de rapprochement et les disputes, notamment énergétiques. Mais depuis un an, les deux ex-républiques soviétiques se rapprochent dans la foulée de la répression par M. Loukachenko d'une vague de protestation historique contre sa réélection en août 2020. (Belga)

Lors d'une conférence de presse au Kremlin, les deux dirigeants ont annoncé la signature d'un paquet de "28 programmes" pour renforcer l'"Union Russie-Bélarus", une alliance politico-économique datant de 1999 et longtemps restée à l'arrêt. M. Poutine a indiqué que ces programmes visent à "une unification de la législation russe et bélarusse dans différents secteurs économiques" et à la "construction de marchés financiers et énergétiques unifiés". Selon le président russe, ils doivent permettre aussi d'"accomplir une politique industrielle et agricole commune". Il a également évoqué la création d'un marché du gaz unifié entre les deux pays avant 2023. La Russie et le Bélarus sont des alliés aux relations mouvementées où alternent les périodes de rapprochement et les disputes, notamment énergétiques. Mais depuis un an, les deux ex-républiques soviétiques se rapprochent dans la foulée de la répression par M. Loukachenko d'une vague de protestation historique contre sa réélection en août 2020. (Belga)