Interrogé par Belga, le cabinet de Joëlle Milquet a confirmé que cette dernière souhaitait évoquer une série d'aménagements pour les fins de carrières des métiers difficiles, comme les pompiers et les enseignants.

Ces pistes seront discutées jeudi en comité des ministres restreint, a indiqué une porte-parole, qui n'a toutefois pas voulu confirmer l'information détaillée du Laatste Nieuws.

Le ministre des Pensions a, en tout cas, écarté l'idée d'un abaissement de l'âge de la pension pour les pompiers. "Je sais qu'au dernier moment, toutes sortes de groupes vont essayer d'obtenir une exception, mais ils se trompent", a-t-il déclaré sur la VRT.

"Travailler deux ans de moins n'est hélas pas à l'ordre du jour. Je pense que des compromis doivent être trouvés, mais pas à n'importe quel prix", a-t-il dit. Pour lui, la hausse prévue de deux années de carrière doit être "maintenue autant que possible".

Le Vif.be, avec Belga

Interrogé par Belga, le cabinet de Joëlle Milquet a confirmé que cette dernière souhaitait évoquer une série d'aménagements pour les fins de carrières des métiers difficiles, comme les pompiers et les enseignants. Ces pistes seront discutées jeudi en comité des ministres restreint, a indiqué une porte-parole, qui n'a toutefois pas voulu confirmer l'information détaillée du Laatste Nieuws. Le ministre des Pensions a, en tout cas, écarté l'idée d'un abaissement de l'âge de la pension pour les pompiers. "Je sais qu'au dernier moment, toutes sortes de groupes vont essayer d'obtenir une exception, mais ils se trompent", a-t-il déclaré sur la VRT. "Travailler deux ans de moins n'est hélas pas à l'ordre du jour. Je pense que des compromis doivent être trouvés, mais pas à n'importe quel prix", a-t-il dit. Pour lui, la hausse prévue de deux années de carrière doit être "maintenue autant que possible". Le Vif.be, avec Belga