Le TAP de Bruxelles avait décidé de libérer anticipativement Michel Lelièvre sous différentes conditions dont la principale pour lui était de trouver un logement dans un délai de six mois.

Outre cette condition, le tribunal avait énoncé de nombreuses zones géographiques où l'ancien complice de Marc Dutroux aura l'interdiction de se rendre. Il s'agit des provinces du Brabant flamand, du Limbourg, du Hainaut, de Liège et du Luxembourg ainsi que de la province hollandaise du Limbourg et de la province allemande de Rhénanie. Plusieurs quartiers d'Ixelles et de Bruxelles, ainsi que certaines lignes de métro et de train, lui sont aussi proscrits.

Michel Lelièvre a été condamné en 2004 par la cour d'assises d'Arlon à 25 ans de prison pour avoir aidé Marc Dutroux à enlever Sabine, Laetitia, An et Eefje. Il est resté détenu pendant 23 ans.