Le prévenu, décrit comme le directeur responsable des travaux, a approuvé la sécurité structurelle de l'école sans effectuer les tests nécessaires et en dépit des irrégularités de construction, a relevé mercredi le parquet de Mexico dans un communiqué. Il a été condamné "pour sa responsabilité pénale dans cet homicide". Cette "sentence historique" est le résultat d'une "faute professionnelle et d'une action totalement frauduleuse", a déclaré le porte-parole du ministère public à la chaîne de télévision Milenio. Bien qu'il ait su qu'il existait "des risques structurels graves", il a permis à l'école de continuer à fonctionner. En octobre, la propriétaire et directrice de l'école élémentaire privée Rebsamen, dans la capitale, a été condamnée à 31 ans de prison pour homicide. Elle a été arrêtée après qu'il a été découvert qu'elle avait construit un grand appartement au-dessus des salles de classe, dont le poids aurait contribué à l'effondrement du bâtiment lors du séisme. (Belga)

Le prévenu, décrit comme le directeur responsable des travaux, a approuvé la sécurité structurelle de l'école sans effectuer les tests nécessaires et en dépit des irrégularités de construction, a relevé mercredi le parquet de Mexico dans un communiqué. Il a été condamné "pour sa responsabilité pénale dans cet homicide". Cette "sentence historique" est le résultat d'une "faute professionnelle et d'une action totalement frauduleuse", a déclaré le porte-parole du ministère public à la chaîne de télévision Milenio. Bien qu'il ait su qu'il existait "des risques structurels graves", il a permis à l'école de continuer à fonctionner. En octobre, la propriétaire et directrice de l'école élémentaire privée Rebsamen, dans la capitale, a été condamnée à 31 ans de prison pour homicide. Elle a été arrêtée après qu'il a été découvert qu'elle avait construit un grand appartement au-dessus des salles de classe, dont le poids aurait contribué à l'effondrement du bâtiment lors du séisme. (Belga)