Au cours d'un acte officiel, le président mexicain Enrique Peña Nieto a accepté sa démission et désigné le directeur de l'entreprise publique pétrolière Pemex, José Gonzalez Anaya, comme son successeur. "Je le remercie pour son travail et son engagement, et je lui souhaite beaucoup de succès dans ses futurs projets", a déclaré le chef de l'Etat à propos de son ministre sortant. Cet homme politique sans étiquette de 48 ans a déclaré devant les employés de son ministère qu'il briguerait la candidature du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, droite) pour la présidentielle de juillet 2018 au Mexique. "Je vais demander mon inscription en tant que pré-candidat à la présidence de la République du Parti révolutionnaire institutionnel", a-t-il déclaré. Avant les Finances, M. Meade a occupé les portefeuilles des Affaires étrangères et du Développement social dans ce gouvernement. Sous la présidence de Felipe Calderon (2006-2012), issu du Parti d'action nationale (PAN, droite), il a été ministre de l'Energie et des Finances. Carlos Alberto Treviño, déjà haut dirigeant chez Pemex, prend la tête du groupe public pétrolier. (Belga)

Au cours d'un acte officiel, le président mexicain Enrique Peña Nieto a accepté sa démission et désigné le directeur de l'entreprise publique pétrolière Pemex, José Gonzalez Anaya, comme son successeur. "Je le remercie pour son travail et son engagement, et je lui souhaite beaucoup de succès dans ses futurs projets", a déclaré le chef de l'Etat à propos de son ministre sortant. Cet homme politique sans étiquette de 48 ans a déclaré devant les employés de son ministère qu'il briguerait la candidature du Parti révolutionnaire institutionnel (PRI, droite) pour la présidentielle de juillet 2018 au Mexique. "Je vais demander mon inscription en tant que pré-candidat à la présidence de la République du Parti révolutionnaire institutionnel", a-t-il déclaré. Avant les Finances, M. Meade a occupé les portefeuilles des Affaires étrangères et du Développement social dans ce gouvernement. Sous la présidence de Felipe Calderon (2006-2012), issu du Parti d'action nationale (PAN, droite), il a été ministre de l'Energie et des Finances. Carlos Alberto Treviño, déjà haut dirigeant chez Pemex, prend la tête du groupe public pétrolier. (Belga)