"Des analyses de médecine légale sont en cours de réalisation afin d'éclaircir les causes de la mort et d'identifier les treize corps", a tweeté le bureau du procureur. Les corps ont été retrouvés par le "collectif des chercheurs de Puerto Peñasco", du nom de la commune où a eu lieu la macabre découverte, a-t-il précisé. Selon des chiffres officiels, plus de 3.000 fosses clandestines, contenant au total plus de 5.000 corps, ont été découvertes au Mexique depuis 2006, lorsque le gouvernement a déclenché une offensive militaire controversée contre le trafic de drogue, accusée d'avoir contribué à fragmenter les factions criminelles et à les rendre plus violentes. La plupart de ces corps n'ont pas été identifiés. Il y a plus de 37.000 corps non identifiés dans les morgues mexicaines, estime pour sa part l'organisation des "Forces unies pour nos disparus". L'inhumation clandestine est une pratique des trafiquants de drogue et des policiers corrompus mexicains pour se débarrasser de leurs ennemis, otages ou victimes. (Belga)