Le 11 septembre 2017, peu avant 20h, le jeune homme avait appelé les secours en déclarant qu'il venait de tuer le bourgmestre de Mouscron. Le corps sans vie du bourgmestre gisait dans le cimetière, à quelques mètres de la tombe du père de l'accusé, lequel avait mis fin à ses jours en février 2015. Nathan Duponcheel soutient depuis le début qu'il a voulu venger son père, Olivier, qui fut employé du SPF Intérieur mis à disposition de la Ville. A la fin de l'année 2014, la Ville n'avait pas voulu reconduire son contrat. Le procès est prévu pour une semaine. (Belga)