"Les visites d'individus ou d'organisations (dans les camps) seront reportées pour au moins 14 jours", précise le communiqué du ministère des migrations. Seul le personnel (des centres d'hébergement) sera autorisé à entrer dans les camps. Les demandeurs d'asile sont par ailleurs priés de ne sortir qu'en cas d'urgence durant cette période. "La température de tous les nouveaux arrivants sera obligatoirement vérifiée", ajoute le ministère. Deux fois par jour, des informations dans plusieurs langues (arabe, farsi, anglais, français, grec et dans d'autres langues avec des interprètes) seront communiquées aux demandeurs d'asile. Les lieux communs et les portes d'entrée seront quotidiennement nettoyés et désinfectés, est-il également précisé dans le communiqué ministériel. Des dizaines de milliers de migrants se trouvent dans des camps, souvent surpeuplés, sur le continent et sur les îles de la mer Egée. MSF avait demandé vendredi "l'évacuation urgente des camps" compte tenu des circonstances. Jusqu'ici, le virus a fait quatre morts en Grèce, ainsi que 331 cas recensés pour une population de 10,7 millions d'habitants. Tout voyageur arrivant en Grèce sera mis en quarantaine pour 14 jours et tous les magasins qui ne sont pas de première nécessité seront fermés à partir de mercredi. (Belga)

"Les visites d'individus ou d'organisations (dans les camps) seront reportées pour au moins 14 jours", précise le communiqué du ministère des migrations. Seul le personnel (des centres d'hébergement) sera autorisé à entrer dans les camps. Les demandeurs d'asile sont par ailleurs priés de ne sortir qu'en cas d'urgence durant cette période. "La température de tous les nouveaux arrivants sera obligatoirement vérifiée", ajoute le ministère. Deux fois par jour, des informations dans plusieurs langues (arabe, farsi, anglais, français, grec et dans d'autres langues avec des interprètes) seront communiquées aux demandeurs d'asile. Les lieux communs et les portes d'entrée seront quotidiennement nettoyés et désinfectés, est-il également précisé dans le communiqué ministériel. Des dizaines de milliers de migrants se trouvent dans des camps, souvent surpeuplés, sur le continent et sur les îles de la mer Egée. MSF avait demandé vendredi "l'évacuation urgente des camps" compte tenu des circonstances. Jusqu'ici, le virus a fait quatre morts en Grèce, ainsi que 331 cas recensés pour une population de 10,7 millions d'habitants. Tout voyageur arrivant en Grèce sera mis en quarantaine pour 14 jours et tous les magasins qui ne sont pas de première nécessité seront fermés à partir de mercredi. (Belga)