"A 22h00, une communication internationale a informé d'une menace contre un feu d'artifice à Nimègue (aux Pays-Bas, NDLR); il n'y était pas du tout question de Gand. Avec le chef de corps, nous avons décidé d'exécuter un exercice, que nous avions préparé sur papier, en faisant comme s'il s'agissait d'une vraie menace à l'encontre de Gand", a raconté le bourgmestre. En 45 minutes, le personnel et le matériel nécessaires ont été réunis. Selon Daniël Termont, l'évaluation est positive. Il est vrai que le déploiement d'un hélicoptère de la police et de véhicules pare-balles spéciaux avait déjà été prévu à l'avance. Le feu d'artifice des Gentse Feesten a attiré 23.000 spectateurs dimanche, 7.000 de moins que l'an dernier. (Belga)

"A 22h00, une communication internationale a informé d'une menace contre un feu d'artifice à Nimègue (aux Pays-Bas, NDLR); il n'y était pas du tout question de Gand. Avec le chef de corps, nous avons décidé d'exécuter un exercice, que nous avions préparé sur papier, en faisant comme s'il s'agissait d'une vraie menace à l'encontre de Gand", a raconté le bourgmestre. En 45 minutes, le personnel et le matériel nécessaires ont été réunis. Selon Daniël Termont, l'évaluation est positive. Il est vrai que le déploiement d'un hélicoptère de la police et de véhicules pare-balles spéciaux avait déjà été prévu à l'avance. Le feu d'artifice des Gentse Feesten a attiré 23.000 spectateurs dimanche, 7.000 de moins que l'an dernier. (Belga)