"Le fait que le duo planifiait de quitter l'Espagne et que le frère de l'homme avait commis un attentat suicide (...) a accéléré leur arrestation", explique le ministre de l'Intérieur espagnol, Jorge Fernandez Diaz. Depuis juin 2015, l'Espagne maintient le niveau d'alerte antiterroriste à 4. Avec l'opération à Algésiras, le nombre de djihadistes présumés appréhendés en Espagne depuis le début de l'année est de 18. (Belga)