Une rencontre avec la direction du rail est prévue la semaine prochaine. Si le dialogue devait mener à la grève, celle-ci interviendrait "début mai", précise la CGSP.

La CSC confirme qu'il manque du personnel dans certains secteurs, notamment parmi les accompagnateurs et les signaleurs. "La direction a fait une première proposition d'augmentation de personnel", indique-t-on. Une deuxième vague de recrutement pourrait intervenir en fonction du nombre d'examens réussis. Le syndicat chrétien écarte pour l'instant l'éventualité d'une grève.

Une rencontre avec la direction du rail est prévue la semaine prochaine. Si le dialogue devait mener à la grève, celle-ci interviendrait "début mai", précise la CGSP. La CSC confirme qu'il manque du personnel dans certains secteurs, notamment parmi les accompagnateurs et les signaleurs. "La direction a fait une première proposition d'augmentation de personnel", indique-t-on. Une deuxième vague de recrutement pourrait intervenir en fonction du nombre d'examens réussis. Le syndicat chrétien écarte pour l'instant l'éventualité d'une grève.