L'analyse part de l'hypothèse d'un stade multifonctions, qui pourrait accueillir tant de l'athlétisme que du rugby et du hockey ainsi qu'être pourvu de facilités pour le catering, les médias et l'accueil. L'infrastructure devrait être adaptée tant au sport de haut niveau qu'au sport récréatif ou aux activités scolaires. L'analyse parle d'un stade de 23.000 places assises couvertes et 7.000 places temporaires, outre 6.000 m² de bureaux dans trois bâtiments. Le stade Jesse Owens à Neerpede (Anderlecht) est actuellement un complexe en plein air avec des pistes d'athlétisme. La seconde option, un complexe dans le projet NEO, sur le plateau du Heysel, serait située à un kilomètre et demi du nouveau Stade national. Selon les auteurs de l'étude, ce ne serait pas un problème car les groupes-cibles sont suffisamment différents. Rénover le stade Roi Baudouin n'est pas une option, selon les auteurs, car l'infrastructure est trop vieille. Le stade coûterait 64 millions d'euros et générerait 3,5 millions d'euros par an, 1,7 million venant de l'organisation d'événements (sportifs) et 1,8 million venant de la location des espaces horeca notamment. (Belga)

L'analyse part de l'hypothèse d'un stade multifonctions, qui pourrait accueillir tant de l'athlétisme que du rugby et du hockey ainsi qu'être pourvu de facilités pour le catering, les médias et l'accueil. L'infrastructure devrait être adaptée tant au sport de haut niveau qu'au sport récréatif ou aux activités scolaires. L'analyse parle d'un stade de 23.000 places assises couvertes et 7.000 places temporaires, outre 6.000 m² de bureaux dans trois bâtiments. Le stade Jesse Owens à Neerpede (Anderlecht) est actuellement un complexe en plein air avec des pistes d'athlétisme. La seconde option, un complexe dans le projet NEO, sur le plateau du Heysel, serait située à un kilomètre et demi du nouveau Stade national. Selon les auteurs de l'étude, ce ne serait pas un problème car les groupes-cibles sont suffisamment différents. Rénover le stade Roi Baudouin n'est pas une option, selon les auteurs, car l'infrastructure est trop vieille. Le stade coûterait 64 millions d'euros et générerait 3,5 millions d'euros par an, 1,7 million venant de l'organisation d'événements (sportifs) et 1,8 million venant de la location des espaces horeca notamment. (Belga)