Dans un mémorandum cité dans L'Avenir, M. Feist propose, au niveau fédéral, d'accroître la fréquence des trains "adaptée à la demande des passagers et des employés", "une connexion maximale au réseau express régional" et "la réalisation d'une connexion TGV directe entre la gare de Brussels Airport et les gares du réseau à grande vitesse dans les pays voisins". Aux gouvernements régionaux bruxellois et flamands, Arnaud Feist demande "de connecter Brussels Airport au réseau de trams et de métros existant". Il faut donc que les pouvoirs publics investissent "pour arriver, d'ici 2040, à ce qu'au moins 50% du transport de personnes vers Brussels Airport se fasse en transports collectifs". Parallèlement, le CEO demande au gouvernement flamand la "réalisation d'une connexion directe entre l'aéroport et l'E40 Louvain-Bruxelles" ainsi que des travaux sur le ring. A noter que l'aéroport situé à Zaventem draine 20.000 travailleurs, 26 millions de passagers par an, ainsi que du transport de fret. (Belga)